Kofi Annan, alors Secrétaire Général des Nations Unies, a émis l’idée d’un Pacte Mondial pour la première fois lors d’un discours prononcé lors du Forum économique mondial de Davos le 31 janvier 1999.
Au lancement du Global Compact des Nations Unies en juillet 2000, entreprises, organisations, agences des Nations Unies, monde du travail et société civile se sont rassemblés autour de dix principes universellement reconnus. Ces principes fournissent une feuille de route pour les organisations qui souhaitent faire progresser leur démarche de responsabilité sociétale ; ils concernent tous les pays, secteurs d’activités, tailles, etc.

15 ans plus tard, le Global Compact est la plus importante initiative internationale d’engagement volontaire en matière de développement durable, regroupant près de 13.000 participants dans 160 pays. A la fois mondial et local, privé et public, le Global Compact est une plateforme d’engagement et d’action collective favorisant des sociétés stables et inclusives.
92 réseaux locaux dans le monde assurent une relation de proximité avec les participants et une mobilisation nationale.

Le Global Compact est le point de départ pour toute organisation cherchant à soutenir les Objectifs de Développement Durable (ODD), adoptés en septembre 2015 par l’ONU. Ces objectifs offrent un agenda universel à atteindre pour construire un monde meilleur. Ils nécessitent une démultiplication des engagements des entreprises, provoquant de profonds changements des sociétés comme des marchés, démontrant ainsi que durabilité et création de valeur vont de pair.

PREREQUIS a signé le Global Compact en 2011 afin de participer au cadre d’engagement universel de l’ONU et de soutenir ses 10 principes :

Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux Droits de l’Homme.
Les entreprises sont invitées à veiller à ne pas se rendre complices de violations des Droits de l’Homme.
Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d’association et à reconnaître le droit de négociation collective.
Les entreprises sont invitées à contribuer à l’élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire.
Les entreprises sont invitées à contribuer à l’abolition effective du travail des enfants.
Les entreprises sont invitées à contribuer à l’élimination de toute discrimination en matière d’emploi et de profession.
Les entreprises sont invitées à appliquer l’approche de précaution face aux problèmes touchant l’environnement.
Les entreprises sont invitées à prendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d’environnement.
Les entreprises sont invitées à favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement.
Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin.